1680, 1ère Avenue

Québec (Québec)

G1L 3P2

Tél. : 418 262-2929

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon

© 2015 par Dominique Rainville 

 

February 16, 2017

May 2, 2016

Please reload

Posts Récents

Des commentaires anodins...,

August 19, 2016

1/1
Please reload

Posts à l'affiche

La respiration

May 2, 2016

 

Saviez-vous que la respiration peut être liée à votre dos, votre colonne vertébrale, votre plancher pelvien?

 

 

Un peu d’anatomie 

 

Mouvements du diaphragme

Le muscle principal de la respiration est votre diaphragme. Imaginez-le comme un parachute, situé à l’intérieur de votre cage thoracique. Il s’attache à la colonne vertébrale et aux dernières côtes, pour revenir au centre (le centre phrénique). Lorsque vous inspirez, le diaphragme descend et pousse les organes vers le bas. Lorsque vous expirez, le diaphragme remonte tout comme les organes situés dans la cavité abdominale.

 

Relation entre votre diaphragme et votre plancher pelvien

Imaginez maintenant votre tronc en forme de cylindre, avec la partie supérieure étant le diaphragme et la partie inférieure le plancher pelvien, l’avant étant les abdominaux et l’arrière votre colonne vertébrale avec les extenseurs du tronc. Les organes étant poussés vers le bas à l’inspiration, le plancher pelvien doit se contracter pour empêcher les organes de descendre trop bas. Voyez-vous la relation entre le plancher pelvien et le diaphragme?

 

 

 

 

 

 

Relation entre votre diaphragme et votre colonne vertébrale

Continuez d’avoir en tête l’image que le diaphragme est attaché à la colonne vertébrale. Vous pouvez maintenant comprendre son importance lorsque vous avez des tensions lombaires. Un diaphragme qui est bloqué ou spasmé entraîne une cage thoracique bloquée et une colonne ne bougeant pas bien. Peut-être est-ce votre cas en ce moment.

Revenez à l’image de votre cylindre. Si la partie du haut tire vers l’avant, la partie arrière réagit. En fait, elle doit se contracter pour retenir ce qui se passe vers l’avant.

 

Quel est votre type de respiration?

Maintenant, observez votre respiration. 

1) Déposez une main sur le bas de votre ventre et l’autre sur le sternum. 

2) Inspirez et expirez profondément. 

Que se passe-t-il? 

  • Inspirez-vous en entrant le nombril et expirez en gonflant le ventre? C’est une respiration inversée. Beaucoup de gens respirent de cette façon. 

  • Respirez-vous sans gonfler le ventre? C’est une respiration superficielle. 

Ces deux types de respirations favorisent une augmentation des tensions musculaires au niveau du cou, du dos, dans l’abdomen et / ou dans la cage thoracique, et une moins bonne mobilité du diaphragme. 

 

Prêt à tester la bonne méthode ?

La respiration efficace pour votre corps est la complète. 

Pour pratiquer la respiration complète de base :

1) Placez une main sur le bas du ventre et l’autre sur votre sternum. 

2) Inspirez, gonflez le ventre.

3) Expirez, relâchez-le.

 

Une fois cette méthode de base bien maîtrisée, passez à l’étape suivante en allongeant vos cycles respiratoires :

1) Inspirez en comptant 4 temps dans votre tête.

2) Expirez en comptant 4 temps dans votre tête.

3) Continuez ces cycles respiratoires de 1 à 3 minutes.

Sachez qu‘avec l’expérience, vous serez en mesure d’allonger les temps d’inspiration et d’expiration.  Certaines personnes se rendent jusqu’à 10 et plus.

 

Avantages de respirer pleinement

  • Vous massez vos organes internes.

  • Vous oxygénez vos muscles.

  • Vous redonnez de la mobilité à votre cage thoracique et votre dos. 

  • Vous diminuez votre stress et retrouvez une connexion avec votre essence.

N’attendez plus… 1-2-3 respirez!