Des commentaires anodins...,

August 19, 2016

 

 

Je vous partage aujourd'hui une frustration ou plutôt une déception... Ça fait maintenant quelques mois que j'utilise l'application "run Keeper" pour comptabiliser mes sorties de course. De façon générale, j'aime beaucoup cette application qui enregistre mes parcours, mes vitesses, etc.

 

Souvent, lorsque j'atteins un record personnel, je reçois des courriels d'encouragement ou des courriels pour les promotions du moment. Mais hier, j'en ai reçu un ultra décevant... (vous le verrez en pièce jointe). Le sujet du Courriel : Join the active body challenge.

(Joignez-vous au défi pour un corps actif)

Qu'arrive-t-il si je participe à ce défi?  Et bien voilà, si je participe je peux avoir 20% de rabais sur une BALANCE!!!!  oui, oui, une balance qui mesure mon pourcentage de gras et qui m'aiderait à perdre du poids. 

 

OUF... Vous allez peut-être me trouver extrême, mais je trouve ça horrible.Parce que j'aime m'entraîner je dois sûrement vouloir perdre du poids.... Je prends l'exemple de runkeeper, mais nous sommes régulièrement bombardés par ce genre de publicité. 

 

Si vous me connaissez un peu, vous savez que mon objectif en tant que kinésiologue, est d'aider les gens à bouger parce que bouger ça fait du bien. De les aider à trouver une activité qu'ils aiment pour retrouver le plaisir de bouger! Et d'avoir une relation 'saine' avec l'activité physique. J'encourage mes clients à  jeter leur balance parce qu'une balance c'est fait pour mesurer la nourriture quand on ne veut pas rater une recette. 

 

Bref, on a un problème... et c'est un méga problème!   En travaillant dans un gym pour femme, je peux vous dire que la grande majorité des femmes n'aiment pas leur corps et ce peu importe leur âge! Je trouve que ce genre de publicité encourage les problèmes reliés à la vision corporelle, en plus de créer une relation malsaine avec l'activité physique.

 

En fait,  je crois que nous avons tous une part de responsabilité dans ce problème. Runkeeper, nous encourage à nous peser, mais nous  en passant des commentaires "anodins", on contribue à ce mal aise, ce mal-être.  En tant que professeur de cours de groupe, je me fait un devoir de ne jamais dire des commentaires comme "Aller, on s'entraîne plus fort pour notre bikini d'été". Commentaire se voulant encourageant, mais encore une fois mettant de l'importance sur la perte de poids plutôt que sur le plaisir de bouger! 

 

La raison d’être de notre corps n’est pas esthétique, c’est de nous permettre de vivre, de bouger, d’aimer, de sentir.  Il faut arrêter de le voir  comme une belle coquille (ou pas assez belle), mais plutôt comme un véhicule qui nous permet de vivre pleinement notre vie.  Faire de l’exercice nous permet de reconnecter avec ces sensations que notre corps peut nous procurer, c’est ça qui j’encourage!

 

Bref, on a un grand défi à relever et il commence en regardant notre part de responsabilité dans tout ça. Je vous invite donc à prendre conscience pour la prochaine semaine des commentaires que vous passez reliés à votre propre corps ou celui des autres. Parce que oui, lorsqu'on passe un commentaire sur notre propre corps devant les autres, ce commentaire a un effet sur la personne à qui on le dit. 

 

Voilà, donnez m'en des nouvelles.

 

 

 

 

 

Please reload

Posts à l'affiche

Des commentaires anodins...,

August 19, 2016

1/1
Please reload

Posts Récents

February 16, 2017